Lecture collective de « L’Étourdit »

L’Étourdit est un texte étourdissant que Lacan a écrit comme contribution au 50e anniversaire de l’hôpital Henri Rousselle, en juillet 1972, soit dans la suite du séminaire Ou pire. Il a été publié en 1973 dans le n° 4 de Scilicet, puis dans les Autres écrits.
Ce texte est d’une grande importance. Il situe une articulation essentielle de l’enseignement de Lacan, juste après les discours (« Radiophonie ») et juste avant le grand chambardement borroméen (Les Non-dupes errent). Mais il fait aussi le point sur les arêtes de cet enseignement et les révèle, à la veille d’Encore : on y verra en effet s’éclairer la question des discours et celle du non-rapport sexuel, ainsi que le champ de la topologie des surfaces.
Dans cette première année de lecture, nous nous sommes affrontés à son style resserré, souvent elliptique, poussant à la limite les ressources de la langue : à chacune de nos rencontres c’était comme si nous en avions tout oublié, tellement chaque ligne mettait à vif notre antipathie spontanée pour le réel de la logique – ce réel qui néanmoins nous accrochait et nous poussait à continuer.
« Qu’on dise reste oublié derrière ce qui se dit dans ce qui s’entend » : les premières pages de L’Étourdit déplient cet énoncé à partir de la logique des discours. Nous avons été retenus, en particulier, par la question du rapport de la vérité à l’énonciation, puis par celle de la vérité au réel.

Les séances de lecture collective, qui sont ouvertes à l’École et au-delà, ont lieu le premier mercredi de chaque mois hors vacances scolaires de 21 h à 22 h 45.

Dates

  • mercredi 05 octobre 2022 à 21:00
  • mercredi 07 décembre 2022 à 21:00
  • mercredi 04 janvier 2023 à 21:00
  • mercredi 01 février 2023 à 21:00
  • mercredi 05 avril 2023 à 21:00
  • mercredi 07 juin 2023 à 21:00

Responsable

Hubert de Novion, Matias Pons-Sansaloni et Solal Rabinovitch

Lieu

Institut protestant de théologie
salle 22
83, boulevard Arago
Paris 75014