Ce sont des espaces de parole et de recherche, ouverts sur l’extérieur de l’École. Les liens de travail qui s’y tissent et les passerelles avec d’autres disciplines qui s’y proposent permettent d’inscrire la psychanalyse dans la cité et de prendre en compte sa responsabilité face au malaise de notre culture.

AIX-EN-PROVENCE

Espace clinique des psychoses

Pour Freud et Lacan, la psychose n’est pas un état déficitaire. Le texte de Schreber en porte témoignage. Le délire psychotique est une tentative de guérison pour Freud. Se pose la question du transfert dans la psychose. Freud ne croit pas le psychotique capable de transfert analytique, Lacan pense au début que le transfert est susceptible de provoquer un déclenchement, et que, par ailleurs, le psychotique a l’objet a dans sa poche (?). Il avance que le psychanalyste ne doit pas reculer devant la psychose. Le sujet psychotique qui reste en dehors de tout lien social établi peut-il être accueilli par le discours analytique ? Si le sujet ne guérit pas de sa psychose, peut-il inventer dans la cure des suppléances pour y faire face ?
L’Espace clinique des psychoses vise à donner consistance au travail de chacun à partir de l’enseignement méthodique des textes fondamentaux de la psychanalyse desquels s’éclaire la pratique.
Il se propose cette année d'aborder ces questions associées à la lecture du séminaire III de Lacan Les Psychoses 1955-1956 (Les structures freudiennes des psychoses), Paris, Éditions du ...