Ce sont des espaces de parole et de recherche, ouverts sur l’extérieur de l’École. Les liens de travail qui s’y tissent et les passerelles avec d’autres disciplines qui s’y proposent permettent d’inscrire la psychanalyse dans la cité et de prendre en compte sa responsabilité face au malaise de notre culture.

PARIS

Questions cliniques et pratiques de la folie

Ce lieu est ouvert à tout praticien confronté à la folie. Les questions qui surgissent de cette confrontation interrogent plusieurs champs : médico-social, juridique, politique et clinique… Comment la psychanalyse peut-elle soutenir ces questions ?

La lecture longue et attentive des Mémoires d’un névropathe de D.P. Schreber, nous a entraînés depuis une année sur le chemin d’autres lectures, dans un travail collectif de questionnement et d’élaboration. Nous commencerons cette année par relire l’article de Freud sur la négation, où nous a conduits le texte de François Perrier « Fondements théoriques d’une psychothérapie de la schizophrénie » (1958). L’article de Freud, de 1925, « La négation », permet à la fois de réfléchir sue les mécanismes de défense  tels que le refoulement, la Verwerfung, l’Austossung, dans la névrose comme dans la psychose, et sur la question du négativisme dans la psychose.

 

Les réunions de l’Espace Folie se tiennent le deuxième lundi de chaque mois.

 

Pour y participer, vous pouvez joindre Fré...