Week-end au Havre

« le psychanalyste et l’architecte dialogues sur l’espace et les structures »

Les 15 et 16 octobre prochains se tiendront au Havre des journées d’étude proposées par l’École de psychanalyse Sigmund Freud intitulées «le psychanalyste et l’architecte, dialogues sur l’espace et les structures ».

Initialement prévues en juin 2020, et annulées pour cause de pandémie, elles nous permettront de nous retrouver dans la ville du Havre, ville emblématique de l’œuvre d’Auguste Perret. Architecte bâtisseur et théoricien, nommé Maître par ses pairs, il contribua largement à la reconstruction de la ville détruite lors de la seconde guerre mondiale. Il fut également le premier à employer le béton, pour ce que cette matière permettait d’audaces techniques et d’esthétisme sur une structure que l’on ne cache plus.
C’est donc d’habitat dont il sera question. Soit, le lieu du « là où l’on se tient », lieu du corps donc, qui concerne tout autant le lieu du langage où œuvre le psychanalyste, que le lieu des parois qu’édifie l’architecte. Celui-ci, depuis la nuit des temps, œuvre à l’espace où habiter. Mais il est aussi, et son nom le dissimule et le tient en réserve, celui qui (arkhe) commence, charpente et travaille à la hache. S’il a lâché cette lame depuis longtemps, sa tâche concerne toujours sans doute le geste inaugural d’une coupure qui, insérant une surface dans le néant, créé, à partir du vide, un espace circonscrit où l’homme peut se tenir. Grain à moudre pour l’analyste, qui pourra peut-être en retour dire à l’architecte ses abords non géométraux de cet espace du langage qu’il s’efforce de rendre à l’homme habitable. Peut-être pourrait-il être surpris de la réponse ?…

 

 

Programme

Samedi 15 octobre

– 11 h-13 h : Atelier de topologie. Des surfaces aux nœuds, maniement et déchiffrage.
Responsables : Christian Centner, Claude Garneau
Inscription auprès de Dominique Noël à noel.dominique4@gmail.com ou au 06 20 39 91 75
NB : Participation aux frais, pour les non membres de l’École : 5 €

– 14 h 30-18 h 30 : Communication, sous réserve, à propos de La destruction du Havre et sa reconstruction par Auguste Perret.

  • Claude Garneau : Architecture du vide,une clinique de l’espace. Représentation d’un espace réel. Construction d’un espace imaginaire. Une lecture et ses effets.
  • Marie-Jeanne Sala : Faire corps avec l’architecture.
  • Fanny Émilie Jeandel invite Isabelle Marchesin. Architecture, topologie, Wandlung*.
    Aujourd’hui, la pratique de l’architecte évolue, l’espace comme lieu d’implication des corps est en voie d’effacement, le temps n’est plus durée. Certains parlent même de naufrage de la profession… Dans ce             processus de transformation du discours actuel, dans quel espace/temps le corps et la subjectivité vont-ils pouvoir s’exprimer, habiter là où les non-lieux remplacent les lieux réels ? Où st’habiter quand la localisation est en question ? Le cheminement autour de ces questions nous ramènera à Freud et à l’attention qu’il nous invitait à porter dans l’Interprétation des rêves aux images: « les hommes ont tout à réapprendre et spécialement à lire des images », comme Lacan nous invitait à « lier et lire » avec la topologie**… Et, comme apprendre c’est prendre à d’autres champs ce qui peut nous enseigner, Isabelle Marchesin nous présentera La façon dont on traite les transformations et les passages à travers la figuration de l’architecture et des nœuds dans une œuvre monumentale de l’An 1000, la Porte d’Hildesheim***.

Participation aux frais, pour les non membres de l’École : 10 €

 

Dimanche 16 octobre

– 9 h 30-11 h 30 : visite guidée à pied du centre de la ville du Havre, organisée par la Maison du Patrimoine : La reconstruction du Havre grâce à l’architecte Auguste Perret,
Inscription auprès de Nathalie Michon à nmichon@free.fr
NB : La visite est guidée pour un groupe de 20 personnes. Les inscriptions sont à adresser au plus tôt à Nathalie Michon.
Au-delà de 20 personnes, une liste d’attente sera constituée. Nous verrons alor ssi un second groupe peut également bénéficier d’une visite.
Date limite pour l’inscription ; 30 septembre.
Participation aux frais, pour chacun : 7 à 10 € (selon le nombre de participants).

 

Les intervenants
Christian Centner, psychanalyste, Bruxelles
Claude Garneau, psychanalyste, Montigny-le-Bretonneux
Fanny Emilie Jeandel, psychanalyste, Paris
Isabelle Marchesin, Conseillère scientifique en histoire de l’art médiéval à l’INHA (Institut national d’histoire de l’art), maître de conférence HDR à l’université de Poitiers. Historienne d’art, spécialiste des relations entre images, science et exégèse
Marie-Jeanne Sala, psychanalyste, Paris

 

Information pratique
L’hôtel Novotel du Havre centre Gare se situe juste en face de la gare, et se trouve à 20 min à pied du centre-ville ou à quelques minutes par le tramway (arrêt en face de la gare).
La visite guidée du dimanche matin sera à pied et durera deux heures environ.

 

 

* Wandlung = transformation.
** Jacques Lacan, « Lier et lire c’est les même lettres faites y attention », Encore, Seuil, 1975.
*** Isabelle Marchesin, L’arbre et la colonne, Picard, 2017

 

Dates

  • samedi 15 octobre 2022 à 11:00

Lieu

Novotel du Havre centre gare
20, cours La Fayette
Quai Colbert
Le Havre 76600