Quand :
04/11/2020 @ 21:00 – 23:00
2020-11-04T21:00:00+01:00
2020-11-04T23:00:00+01:00
Où :
IPT - salle 22
83 boulevard Arago
75014 Paris

La lecture collective de « Kant avec Sade »* reprendra à partir de la page 773 de la première édition des Ecrits, Paris, Seuil, 1966. 

L’an dernier, notre lecture, orientée par la question du fantasme dans le texte de Lacan, rejoignait le thème du colloque de l’école “Eclats du fantasme”.Le système sadien est en effet l’occasion pour Lacan d’éprouver la logique de la structure du fantasme qu’il vient alors d’élaborer.

Cette année nous aborderons la question de la jouissance. Nous verrons en particulier comment la jouissance, à s’imposer comme visée de la volonté chez le sujet sadien, fige finalement le fantasme en impasse.

On peut lire à ce propos :

J. Lacan : Séminaires L’éthique de la psychanalyse (séances des 30 mars et 11 mai 1960), L’identification (28 février 192), L’angoisse (6 mars 1963,   La Logique du fantasme  (22 février 1967),  L’Envers de la psychanalyse (21 janvier 1970).

M. Blanchot : Sade, dans Sade et Restif de la Bretonne ( Editions complexes) ou dans Lautréamont et Sade (Les Editions de Minuit)

J. Allouch : Ça de Kant, cas de Sade Érotologie analytique III (Cahiers de l’Unebévue)

* Rappelons que ce texte, terminé en septembre 1962, fut rédigé par Jacques Lacan pour paraître en  préface au tome III des Œuvres complètes du Marquis de Sade, Editions du Cercle du Livre précieux, tome III, qui comprend  La Philosophie dans le boudoir. Or, ce tome parut en 1963, mais sans la préface de Lacan. Le texte  fut publié l’année suivante, en avril 1963, dans le n° 191 de la revue Critique, en manière de compte-rendu de l’édition précitée des Œuvres complètes de Sade à laquelle il était destiné. C’est en octobre 1966, lors de la réédition de ces Œuvres complètes par le même éditeur, que le texte « Kant avec Sade » fut inclus, mais alors en post-face et remanié par Lacan. Le texte parut en même temps dans les Ecrits en 1966, mais dans sa version initiale, sans les corrections qu’y avait apportées Lacan pour la poste-face des Œuvres complètes de Sade, sans doute sur intervention de l’éditeur.

Responsables : Jeanne Drevet, Matias Pons Sansaloni, Solal Rabinovitch, Dora Yankelevich-Szerman