Réunions cliniques

L’École de psychanalyse Sigmund Freud a choisi d’introduire les échanges cliniques de cette année par une réflexion sur :

Ecrire la clinique psychanalytique 

La lecture des textes à publier dans les Carnets de l’EpSF ces deux dernières années a amené un questionnement que nous avons souhaité mettre en débat avec quelques auteurs :

  • Qu’est-ce qu’écrire la clinique ?
  • Quels en sont les implications et les effets ?

Comment écrire la clinique psychanalytique ? Avec la topologie, avec les discours, avec le « trait du cas », avec la littérature, avec la théorie ? A qui l’adresse-t-on ? à soi-même, au public d’un cartel, d’un séminaire, d’un labo, d’un colloque, dans la perspective d’une publication ? Le transfert dans la conduite de certaines cures produirait-il une nécessité d’écriture ? Comment préserver alors la confidentialité, de quelle éthique se soutenir ?

Le petit Hans, le président Schreber, Aimée, ont alimenté la doctrine de Freud et l’enseignement de Lacan. A leur suite qu’est-ce qui pousse, anime les psychanalystes à écrire ?

L’EpSF propose un débat animé par Jeanne Drevet, Françoise Hubé, Nicole Martin avec la participation de Christian Centner, Claude Garneau et Dominique Noël, le 15 Octobre 2017 de 10h à 12h30, à l’IPT ;

Elisabeth du Boucher-Lasry, Vincent Bourseul et Elise Champon viendront évoquer le Désir d’enfant dans les cures, dimanche 18 mars 2018, de 10h à 13h, à l’AEPP ;

Le dimanche matin 24 juin 2018 à Bordeaux, se tiendra une table ronde Pourquoi une clinique psychanalytique de l’autisme ? (Les intervenants, l’horaire et le lieu seront précisés ultérieurement).

Responsable : Marie-Jeanne Sala, tél. 01 40 35 29 04.

 

AEPP, 4 rue Y. Titon, 75011 Paris.               IPT, 83 boulevard Arago, 75014 Paris.