Dessin du discours capitaliste selon Lacan*

Guy Lérès

Le 12 mai 1972 à Milan, Lacan dessina au tableau un mathème inédit qu’il désigna comme celui du discours du capitaliste.

Lacan favorisait la lecture polysémique de ses graphes et mathèmes…à condition qu’en fut respecté la logique interne.

Quant aux discours, ne nous a-t-il pas précisé que cette logique est d’abord celle qui ordonne, entre elles, les relations fixes des places sur lesquelles ses lettres pourront faire leur quart de tour.

Même après la nouveauté milanaise, Lacan persista à compter quatre ses discours alors que celui du capitaliste semblait s’inscrire au tableau comme un cinquième.

Nous interrogerons ce qui pourrait en être en restant au plus près de la logique qu’il nous a enjoint de suivre non sans l’éprouver à partir des autres discours.

Ce séminaire se tiendra les vendredi 13 octobre et 15 décembre 2017, 9 février, 9 mars et 13 avril 2018 à l’IPT, 83 boulevard Arago 75014, à 21 h.

* : Séminaire déclaré auprès de l’Ecole

About the Author

Jérémie LEOBET

Psychologue - Psychanalyste