Les formations du psychanalyste

    Appliquée aux souffrances psychiques, la psychanalyse entretient un rapport paradoxal avec la thérapeutique ; elle est moins portée par le désir de soigner, consoler ou pardonner, que par le désir de savoir. Dans sa démarche théorique, elle a la singulière obligation de reconnaître la spécificité du savoir inconscient; elle doit forcer les limites rencontrées lorsqu’on tente de penser l’impossible qui est en jeu dans un sexuel marqué par l’incidence du langage.

     Comment élaborer la formation qui serait appropriée pour accéder à cette discipline de pensée et à cette praxis, une formation qui est, depuis le débat de 1927 sur l’analyse profane, l’enjeu de scissions dans le mouvement psychanalytique ?

     Entre l’histoire qu’on raconte et l’histoire qui fait l’histoire, ce livre construit la formation du psychanalyste comme question. Il soutient l’hypothèse que le dispositif de formation proposé par Lacan opère, sur des points majeurs, un retour à Freud.

Annie Tardits, psychanalyste, est membre de l’École de psychanalyse Sigmund Freud.

     2000. 240p., 13 euros.