Le nom, la loi, la voix

Freud et Moïse : écritures du père, II

 Ce livre démontre une hypothèse : les différents temps d’élaboration du Père chez Lacan prennent appui à chaque fois sur une relecture de L’Homme Moïse et la religion monothéiste de Freud (en s’arrêtant ici à 1963 date de l’unique leçon sur les Noms du Père).

     Trois déterminations majeures – ­le Père comme nom, le Père comme loi, le Père comme voix – fondent une lecture originale des problèmes et des solutions qui constituent le fonds psychanalytique essentiel du Moïse freudien.

François Balmès, agrégé de philosophie, psychanalyste, membre de l’École de psychanalyse Sigmund Freud, a été directeur de programme au Collège international de philosophie entre 1995 et 2001.

1997. 152p. 9,90 eruos.